Découverte en photos d’une villa d’architecte construite par Wolfhaus

Découverte en photos d’une villa d’architecte construite par Wolfhaus

Villa individuelle construite en 2016 dans la province de Brescia (Italie) par notre fournisseur : Wolf Haus.

Principaux atouts : grandes baies vitrées apportant de la luminosité et de la modernité, terrasses au rez-de-chaussée et à l’étage, panneaux solaires recouvrant la toiture, piscine.

Concepteur : Studio Domus Project – Arch. Maffietti Davide, Arch. Vezzoli Elena.

Primaluce : une villa sobre et lumineuse

Primaluce : une villa sobre et lumineuse

Primaluce fait partie de la gamme de style minimaliste de notre partenaire Wolf Haus.

Cette villa individuelle est développée sur 2 niveaux, avec toit plat, un grand porche et une très belle terrasse. Conçue avec un plan en « L », Primaluce se compose de 3 chambres et de 4 salles de bains.

Fidèle à la gamme minimaliste, ce bâtiment possède une architecture essentielle qui joue avec des volumes sobres et les contrastes, en trouvant le bon équilibre et créant des espaces dominés par la luminosité et une grande continuité des espaces entre l’intérieur et l’extérieur.

La villa Primaluce peut être construite avec un sous-sol si vous le désirez.

Des modifications des plans afin d’adapter cette maison à vos besoins et vos préférences sont tout à fait envisageables. Notre équipe reste à votre disposition pour vous conseiller et vous orienter pour votre projet, n’hésitez pas à nous contacter !

Cliquez ici pour découvrir les plans de la villa.

Coup de projecteur sur notre partenaire Wolf Haus

Coup de projecteur sur notre partenaire Wolf Haus

Mistral Construction SA a le plaisir depuis quelques mois de collaborer avec l’entreprise Wolf Haus, spécialisée notamment dans la construction de villas en ossature bois préfabriquées.

Laissez-nous vous présenter notre nouveau partenaire.

Fort d’une expérience de plus de 50 ans, le groupe Wolf est devenu une entreprise florissante à vocation internationale et un partenaire fiable pour les projets de construction dans le secteur agricole, le commerce et l’industrie (« Wolf System ») ainsi que pour les maisons préfabriquées (« Wolf Haus »).

Wolf Haus a choisi de résider sur la terre des constructeurs de bois par excellence, au contact d’un riche paysage naturel : le Tyrol du Sud.

Les villas

Chez Wolf Haus, vous pouvez choisir entre un projet en ossature bois préfabriqué sur-mesure et donc 100% personnalisable. Ou alors, opter pour leurs gammes de villas en bois préfabriquées que vous pourrez adapter selon vos envies.

Villa Animapura au style minimaliste

Classique, contemporain ou minimaliste sont les trois styles de base proposés par Wolf Haus pour répondre aux goûts de chacun :

  • Classique: des couleurs chaudes, de la simplicité et un style traditionnel qui apporte chaleur et sécurité.
  • Contemporain: des villas modernes et pratiques avec un design qui plaira à ceux qui apprécient la technologie.
  • Minimaliste: un habitat lumineux et simple qui saura séduire ceux qui aime aller droit à l’essentiel avec style.

Villa Thalia au style classique

Les autres réalisations

En plus des projets de villas familiales, Wolf fournit des solutions de haute qualité à toute demande, pour tous les secteurs :

  • Copropriétés et lotissements
  • Hôtellerie et tourisme
  • Santé
  • Ecole
  • Surélévations et extensions
  • Résidentiel
  • Bureaux
  • Industrie et commerce
  • Projets spéciaux (Dômes, expositions, …)

Villa Ambra au style contemporain

Grâce à l’utilisation de technologies modernes pour leurs constructions en bois, Wolf Haus et Wolf System peuvent ainsi fournir à ses clients une large variété de solutions durables dans le temps et écologiquement, sûres, avec un confort thermique et acoustique élevé, rapide à construire, et bien plus encore !

Vous, Wolf Haus et nous

Si chez Mistral nous avons choisi de travail avec Wolf Haus, c’est que nous partageons les mêmes valeurs pour satisfaire nos clients. Un suivi complet pour la réalisation de votre projet et de la qualité sans compromis, toujours grâce à l’utilisation de l’ossature bois.  N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez construire la villa de vos rêves, nous nous ferons un plaisir de vous accompagner pour donner vie à votre projet !

Repeindre son logement : quelques conseils pour le faire soi-même

Repeindre son logement : quelques conseils pour le faire soi-même

Vos murs méritent une cure de jouvence ? Ou simplement, avec l’arrivée du printemps, une envie de renouveau se fait sentir ? Si l’idée de faire intervenir des professionnels ne vous emballe pas vraiment, pourquoi ne pas vous y atteler vous-même ? Mais attention, cette tâche requiert certaines précautions et, avant toute chose, prenez votre temps pour réfléchir et préparer votre projet afin d’éviter une catastrophe. Quelques conseils de base s’appliquent.

1 – Choisir le bon matériel et ne pas négliger la qualité

Le premier conseil c’est de vous munir du matériel adapté :

  • Un escabeau,protection
  • De la bâche plastique,
  • Du scotch double face,
  • Un seau vide et un diluant (pour laver les pinceaux à la fin),
  • Un bac à peinture,
  • Des vêtements de chantier,
  • Un masque de protection,
  • Des gants de protection.

Le choix des rouleaux est également important. En effet, une peinture satinée ou mate nécessite des rouleaux à poils courts ou mi-longs. Quant à la peinture finition brillante, elle s’applique avec des rouleaux à poils ras. Pour les plafonds, des rouleaux anti-gouttes sont indispensables, de même qu’une rallonge télescopique pour ménager votre dos.

La qualité du matériel est primordiale pour ce travail afin d’éviter les coulures et les poils perdus dans le mur. Enfin, vous devrez aussi certainement investir dans des types de pinceaux différents pour les angles, les radiateurs, etc.

2- Protéger la pièce pour éviter les taches

Vider la pièce au maximum avant de démarrer les travaux. Si ce n’est pas possible, regroupez-les au centre de la pièce et protégez-les avec une bâche. Recouvrez également au maximum votre sol avec des protections plastiques fixées avec du scotch. Les prises électriques doivent être retirées et scotchées, de même que les poignées de portes pour une finition parfaite.

prise protégée

3 – Préparer la surface à peindre pour une belle finition

Une nouvelle peinture ne s’applique pas sur une surface sale ou abîmée. Elle pourrait ne pas adhérer et le résultat final serait imparfait.

  • Les trous et fissures doivent être rebouchés.
  • Le mur doit être poncé pour retirer les irrégularités et obtenir une surface lisse.
  • Les résidus de poussière doivent être retirés avec une brosse souple.
  • En cas de moisissure, les problèmes d’humidité doivent être traités avant de peindre.
  • Si le mur est sale, il doit être nettoyé et séché.

4 – Prévoir assez de peinture pour finir les travaux en une fois

Calculez correctement le nombre de litres dont vous avez besoin en arrondissant au litre au-dessus.

N’oubliez pas de compter au moins deux couches de peinture. Il vaut mieux vous retrouver avec trop de peinture que de vous rendre compte que vous ne pourrez pas finir le mur avec ce que vous avez une fois les travaux commencés.

5 – Penser à la sous-couche pour un résultat durable

Une sous-couche empêchera le mur de « boire » la peinture et vous obligera à multiplier le nombre de couches nécessaires.

Il existe des sous-couches, appelées « primaires d’accrochage » adaptées à tous les supports susceptibles d’être peints. Attention de respecter les consignes des fabricants quant à leur temps de séchage !

6 – Peignez le plafond avant les murs

Vous croyez que votre plafond n’a pas besoin d’être repeint ? Le contraste avec vos murs fraîchement peints risque de vous prouver le contraire. De plus, le plafond devrait idéalement être recouvert avant les murs.

En effet, peindre le plafond risque de projeter de fines gouttelettes de peinture ou de créer des coulures sur les autres surfaces. En recouvrant les murs après le plafond, vous camouflerez aisément ces petits accidents.

manche téléscopique

7 – Démarrez votre chantier avec les bonnes conditions atmosphériques

Par temps froid et à fort taux d’humidité, la peinture sera difficile à appliquer. Elle sera collante et le temps de séchage sera plus long. Avec du vent et donc des courants d’air, méfiez-vous de la poussière qui pourrait se fixer sur la peinture humide. Ou encore, si les températures sont au-dessus des 30°, le temps de séchage devient trop rapide.

La journée idéale pour peindre ? Une journée sans pluie et sans vent avec des températures comprises entre 18 et 25 degrés.

Enfin, ne négligez pas la ventilation, en particulier si vous utilisez de la peinture glycéro. En effet, les vapeurs dégagées par les peintures à base de solvants sont susceptibles nuire à votre santé et à celles des enfants.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire conseiller par le vendeur de votre magasin de bricolage ou de peinture.  Il saura vous renseigner sur les choix adaptés des peintures et de matériel, ainsi que sur leur bonne utilisation.

Et bien entendu, si vous souhaitez finalement faire appel à des professionnels dans le cadre d’une rénovation plus globale, et que votre projet se situe en Suisse-Romande, alors n’hésitez pas à nous contacter.

www.immobilier.ch
www.sogima.fr

Un abri dans son jardin

Un abri dans son jardin

Que vous vous en serviez pour ranger vos outils, appareils de jardinage et meubles de jardin, pour vous détendre et faire la fête ou encore comme une deuxième pièce de vie au vert : la construction d’un chalet de jardin est soumise à certaines contraintes réglementaires.

Petit tour d’horizon des éléments à prendre en considération lors de l’acquisition ou de la construction d’une cabane de jardin.

Choisir le modèle adapté

Il s’agit déjà de déterminer le rôle de votre abri. Plus le cabanon sera grand, plus sa construction nécessitera de temps. Ainsi, si votre cabanon a pour seul objectif d’y ranger des outils de jardin ou des vélos, un modèle plus petit vous permettra d’économiser du temps et de l’argent.

Si vous utilisez la cabane de jardin comme espace de vie ou que vous prévoyez d’y faire hiverner des plantes, veillez à ce que le cabanon soit isolé suffisamment.

Si votre cabanon sert principalement au stockage d’outils, vous n’aurez pas besoin d’équipements intérieurs très sophistiqués. Toutefois, il peut être pratique de réfléchir au préalable à l’ameublement, à l’installation de prises électriques, le type de vitrages ou de revêtements muraux, etc.

Les démarches administratives

Avant d’entreprendre tous travaux de construction, il est impératif de se renseigner auprès des autorités locales avant de débuter la construction.  Les lois peuvent varier selon les régions et les cantons et il pourrait être nécessaire d’obtenir une autorisation de construire.

En règle générale, votre construction ne doit pas nuire à l’intérêt public : respect de l’environnement, du paysage, des sites naturels et historiques, des intérêts des voisins… Elle doit aussi se conformer aux normes d’urbanisation de votre région ou de votre canton.

Abris de jardin

Pour obtenir un permis pour construire votre abri de jardin, il faut s’adresse au service d’urbanisme ou des constructions de votre lieu de vie. Le permis de construire peut être obligatoire ou facultatif pour un abri de jardin. Cela dépend avant tout de l’usage et des dimensions de la construction.

Besoin ou non d’une autorisation

Les critères sont généralement la taille, la hauteur, la largeur, etc. ainsi qu’une toiture. Un permis sera de toute façon nécessaire si la construction ou l’extension est chauffée et utilisée et/ou habitée en permanence.

Obtenir un permis de construire ou une autorisation administrative pour abri de jardin est obligatoire dans la plupart des cantons dès lors que la surface excède 8 à 10 m2. En effet, au-delà de cette surface, la construction implique généralement des travaux de bétonnage pour assurer la pérennité de votre structure. En revanche, il est inutile de demander un permis pour construire pour installer un petit couvert qui n’abritera que quelques vélos. Dans tous les cas, se renseigner auprès de l’autorité concernée pour savoir si votre construction nécessite ou non un permis reste la règle.

 

Les distances à respecter

Des normes de distances par rapport aux propriétés avoisinantes sont signalées dans la plupart des polices de constructions de votre commune. De même, la hauteur des murs et la toiture de votre abri de jardin sont également réglementées.  Pour prévenir les risques de litiges avec les voisins ou votre commune, il convient de bien se renseigner avant d’entreprendre la construction.Abri vélos

Conséquences des constructions non autorisées

Si vous ne respectez pas les prescriptions, vous devrez vous attendre à des conséquences. Dans tous les cas, une procédure ultérieure dans le cadre du droit de la construction doit être effectuée. Les maîtres d’œuvre dont le projet est susceptible d’autorisation s’en tirent à bon compte. La commune leur délivrera un permis de construire mais une amende ou un avertissement sera également de mise. Les amendes sont l’exception plutôt que la règle. Mais cela peut être encore plus désagréable : si l’autorité parvient à la conclusion que la construction ne peut pas être autorisée, elle doit être démontée.

Sources:
www.abribois.ch
www.bauhaus.ch

Comment réussir l’éclairage de son intérieur ?

Comment réussir l’éclairage de son intérieur ?

En janvier, nous vous parlions de l’installation électrique lors de la construction d’une villa. L’étape suivante n’est pas des moindres puisqu’il s’agit désormais de bien éclairer son intérieur. En matière d’éclairage, ils existent de nombreuses possibilités (température de couleur, puissance, éclairage directionnel ou indirect, etc.). Difficile souvent de s’y retrouver. Bien éclairer son logement est pourtant primordial pour créerl’ambiance générale d’une pièce et garantir le confort approprié, par exemple dans les pièces où se trouve un plan de travail. Trouvons l’éclairage idéal, pièce par pièce !

Dans le salon

Principale pièce à vivre de la maison, le salon est un lieu de convivialité et de détente. Afin de s’adapter à toutes les situations, misez sur plusieurs sources de lumière modérées plutôt qu’une seule trop intense. On peut donc prévoir un éclairage général, en suspension par exemple, qui couvrira toute la pièce. Ajoutez des éclairages ponctuels pour accompagner vos activités : une lampe à poser proche du canapé pour lire, une suspension vers la télévision, etc.

On misera ici sur les couleurs chaudes pour créer une ambiance chaleureuse.

Dans la cuisine/salle à mangerEclairage cuisine

Dans la cuisine, on y prépare les repas, un éclairage directionnel est donc indispensable. Il faudra éviter l’ombre : la lumière devra donc être dans l’axe du plan de travail et non pas derrière vous. Sur un îlot de cuisine, on placera un éclairage large et au plafond pour cuisiner confortablement. Dans les deux cas, on optera pour des ampoules à teinte froide pour restituer la couleur des aliments, sans filtre.

Un point lumineux pour l’ambiance générale pourra être sous forme de suspension large ou en araignée afin de couvrir toute la pièce. En ajoutant un variateur, on pourra tamiser la pièce côté salle à manger et créer lorsque nécessaire une ambiance chaleureuse.

Dans la chambre

Principalement dédiée au repos, la chambre est à prévoir avec un éclairage modéré. Un luminaire au centre de la pièce pourra jouer un rôle plutôt décoratif. Le besoin de lumière se trouve ici principalement de part et d’autre du lit. Ainsi, prévoyez-y des points lumineux, lampes à poser ou appliques murales. Pour les lecteurs, privilégiez des luminaires directionnels pour lire confortablement sans forcer les yeux.

Eclairage chambre

Dans la salle de bain

La salle de bain a besoin d’un éclairage général assez puissant pour voir correctement, d’autant plus s’il n’y a pas d’apport de lumière extérieure. Des points lumineux proches de la lumière du jour peuvent être ajoutés au-dessus du lavabo et proche des miroirs pour restituer les nuances correctes de la peau.

La douche pourra être agrémentée de spots placés proche des murs afin que la lumière ne se reflète pas sur le carrelage. Un variateur permet quant à lui de tamiser l’ambiance lorsque l’heure n’est pas aux soins de la peau mais à la relaxation.

Dans le hall d’entrée

L’entrée pourra bénéficier d’un éclairage général et ménager une atmosphère accueillante. Le luminaire choisi peut y être décoratif si la taille de l’espace s’y prête. Si une fonction particulière est attribuée à cette pièce, par exemple un miroir, un renfort par un point lumineux supplémentaire peut être prévu.

Eclairage entrée

Dans le bureau

Puisque le bureau est destiné au travail, il faut prévoir plusieurs sources de lumière. Un éclairage général au plafond ne sera pas suffisant et créera trop d’ombre sur le bureau. On y ajoutera donc une lampe de bureau directionnelle. Afin d’éviter l’éblouissement et les reflets gênants sur l’écran d’ordinateur et le papier, privilégiez des ampoules halogènes ou leds.

Sources:
https://www.cotemaison.fr/
https://www.castorama.fr/
https://www.maisoncreative.com/