Types de toiture : il y en a pour tous les goûts !

Types de toiture : il y en a pour tous les goûts !

Le choix de la toiture est une étape importante dans la construction ou la rénovation d’une maison. Au-delà de l’esthétique, le rôle de la toiture consiste principalement à isoler efficacement votre villa.

Les matériaux et la forme sont choisis en fonction des goûts et du budget de chacun. Mais attention, ils doivent également respecter les réglementations locales et le climat de la région.

Il existe 3 grandes familles de toiture : en pente, plat ou arrondi (plus rare). Chaque forme de toiture peut avoir plusieurs types de couverture (ardoise, tuile, métal, bois, béton, etc.). Ce qui implique des compétences et coûts très variés pour la pose. Petit tour d’horizon des principales catégories :

 

Les toitures en pente :

La toiture en pente est encore à ce jour la forme de toit la plus répandue. Particulièrement appréciée pour son côté pratique, elle convient particulièrement pour les régions neigeuses et pluvieuses. Le degré de la pente facilite en effet l’évacuation de l’eau. Il faut tout de même savoir que la détermination de ce degré de pente dépend d’un certain nombre de critères dont la superficie de l’habitation, le nombre de versants, la largeur du toit ainsi que la hauteur du pignon. Ce critère est également défini en fonction du matériau utilisé. Un toit en chaume nécessite entre autres une pente minimale de 40 %, contre 35 % pour une toiture en tuiles. La toiture en pente se décline en plusieurs versions, comme par exemple :

  • à versant unique,
  • à 2 pans,
  • à 2 pans en croupe,
  • à 2 pans avec lignes de bris,
  • à 4 pans ou
  • à coyaux ou à comble retroussé.

 

 

Les toitures plates :

Comme son nom l’indique, la toiture plate ne présente aucune pente ce qui permet d’aménager une terrasse ou un espace végétalisé. Un seul pan la compose, il ne s’agit pas véritablement d’une charpente mais plutôt d’un support. Ce type de toiture a des exigences élevées concernant l’isolation et les systèmes d’étanchéité. Ainsi, elle est généralement composée comme suit :

  • D’un revêtement pour protéger l’étanchéité,
  • D’une étanchéité pour éviter les infiltrations,
  • D’une isolation thermique et de pente,
  • D’un écran protégeant l’isolant de l’humidité (pare-vapeur)
  • D’une couche protectrice du support,
  • D’un support.

Des ouvertures peuvent être ajoutées pour aérer et faire rentrer la lumière.

Un toit végétal permet de renforcer l’isolation naturelle. Cette toiture présente une esthétique résolument moderne mais exige une gestion parfaite de l’écoulement des eaux de pluie pour éviter les risques d’infiltration.

 

Les toitures arrondies :

Peu courante, la toiture arrondie reste un élément architectural original et idéal pour exprimer sa créativité. Elles peuvent être en forme de dôme, en courbure simple, double ou en tourelle. Cette forme de toiture est souvent prisée par les écologistes. En effet, elle permet une récupération facile de l’eau de pluie en installant des gouttières tout autour du toit avec des tuyaux de descentes.

 

 

 

https://www.preservationdupatrimoine.fr/
https://www.bauder.ag/
https://www.quelleenergie.fr/

Un aménagement intérieur qui évoque l’été

Un aménagement intérieur qui évoque l’été

L’été est enfin là et l’envie d’un intérieur frais et beau se fait sentir. Le départ en vacances est encore loin ? Pas de panique, on vous livre quelques conseils pour faire entrer un peu de légèreté dans votre habitat.

Avec l’osier, misez sur la légèreté !
Loin de l’idée d’un panier démodé, l’osier apporte légèreté et élégance à votre intérieur. Cet élément 100% naturel se décline en plusieurs éléments déco modernes tels que des tapis, des banquettes, des caches pots, sets de table, etc. Avec ce matériau beau et naturel, votre intérieur ne sera que plus estival.

Tapis osier

Rangez, jetez, triez
Faire du tri chez soi est bénéfique pour retrouver de l’espace en désencombrant son intérieur et ses placards. On oublie les objets gardés « au cas où » et on jette (tout en pensant au recyclage) ce qui est obsolète ou alors on les range soigneusement pour les ressortir à la fin de la saison. En vous débarrassant du superflu, vous faites ainsi place à une saison d’été harmonieuse et apaisée.

Relookez
Le soleil, la chaleur, les journées qui sont rallongées vous donnent l’envie de nouvelles idées d’aménagement. Sans tout réformer, quelques gestes simples permettent d’obtenir une nouvelle apparence rapidement et sans complication. Optez pour de nouveaux coussins ou remplacer leur housse. Choisissez des couleurs fraîches et vives ou des motifs floraux. Osez les paniers tissés qui rappellent les vacances au lieu des grands cache-pots. Ou encore investissez dans des rideaux en toile légère pour ne manquer aucun rayon de soleil.

Changez de linge de lit
Choisissez des draps, coussins, plaids qui rafraîchissent. De belles matières, des mélanges de couleurs, des textures légères et osez les superpositions pour une chambre sublimée par un linge de lit sélectionné avec soin pour la période estivale.

Fleurissez vos pièces
Faites entrer la nature chez vous. Avec des fleurs, vous pouvez non seulement faire de magnifiques décorations, mais aussi créer une atmosphère rafraîchissante et colorées. Que ce soit de beaux bouquets ou seulement une ou deux fleurs, vous pouvez poser vos pots sur la table à manger, sur les étagères ou les commodes. Ils sauront ravir votre intérieur tout en douceur.

Sources
Marieclaire.fr
blog.homegate.fr

Brut, prêt à finir ou clés en main : choisissez votre formule !

Brut, prêt à finir ou clés en main : choisissez votre formule !

Chez Mistral Construction, nous avons choisi de répondre au plus près des attentes de nos clients. C’est pourquoi nous avons rendu possible de choisir le degré de finition des travaux de votre nouvelle villa. Ainsi, définissez vous-mêmes si vous souhaitez réaliser une grande partie des travaux de finition dans votre villa Mistral ou si vous la désirez clés en main.

Voici les 3 degrés de finition sur cave ou radier :

Maison brute

Avec une villa brute, l’extérieur de la villa est complètement terminé. Toute la partie technique du bâtiment (chauffage, sanitaire, électricité) sera, quant à elle, effectuée par vos soins. De même, vous vous occupez de la chape, de la fourniture et de la pose de la cuisine et des portes intérieures et gérez les autres finitions telles que le masticage-lissage, la peinture, les revêtements des sols, les carrelages, etc. Dans le cas où ces travaux sont effectués par vous-mêmes (et non pas une entreprise de la place), vous économisez de précieuses ressources financières, ce qui contribue à une augmentation de vos fonds propres.

💡 Extérieur : complètement fini y.c. stores. Intérieur : escalier, porte d’entrée et tubes électriques vides.

Prêt à finir

Dans cette version, nous vous livrons la maison avec l’extérieur fini. Les fenêtres et stores sont posés, ainsi que la porte d’entrée et l’escalier. Nous nous sommes occupés de la technique du bâtiment (chauffage, sanitaire, électricité) et avons coulé la chape. Les finitions intérieures (masticage-lissage et peintures, revêtement des sols, carrelages, appareils sanitaires, portes) sont alors à votre charge, de même que la fourniture et la pose de la cuisine.

💡 Extérieur complètement fini. Intérieur : escalier, porte d’entrée, installations électriques et sanitaires, chauffage et chapes.

Clés en mains

Extérieur et intérieur achevé de A à Z selon vos choix! Nous vous remettons les clés et vous pouvez d’ores et déjà emménager et profitez sereinement de votre nouvelle villa.

💡 Extérieur et intérieur complètement finis.

Vous l’aurez compris : nous tenons à ce que chacun de nos clients puisse trouver son compte lors de la construction de sa villa. Notre équipe de professionnels se tient donc à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches.

ME

Quelle température idéale dans votre villa en hiver ?

Quelle température idéale dans votre villa en hiver ?

Quelle température idéale dans votre maison en hiver?

A chaque pays et chaque foyer ses habitudes en matière de températures à l’intérieur des maisons pendant la période hivernale. Il y a les adeptes des tenues légères, n’hésitant pas à augmenter le volume du chauffage; et ceux au contraire qui ont l’habitude de mettre des pulls et de regarder un bon film au salon sous une grosse couette, avec le thermostat réglé sur le minimum. Tout en sachant, bien évidemment, que chaque degré supplémentaire augmente la facture de chauffage.

Il existe néanmoins des températures conseillées que nous allons vous détailler pièce par pièce :

  • Entrée et WC visiteurs : 18 degrés sont suffisants pour ces pièces où vous ne resterez pas plus que quelques minutes.
  • Economat et vestiaire : dans cette pièce, il est inutile de trop chauffer (15-17 degrés suffiront).
  • Salon / Salle à manger / Cuisine : une température de 20 degrés est recommandée. Cela peut aller jusqu’à 22 degrés, par contre au-dessus cela peut vite devenir étouffant.
  • Chambres : une température de 18 degrés est conseillée, sous un bon duvet vous ne ressentirez pas le froid et on dit souvent qu’on trouve le sommeil plus facilement dans une chambre plus fraîche. Vous pouvez monter le thermostat à 20 degrés dans une chambre de bébé ou dans la votre selon vos habitudes.
  • Salle de bain : on peut monter jusqu’à 21-22 degrés, car il est toujours désagréable d’avoir froid quand on s’y prépare le matin par exemple. C’est traditionnellement la pièce la plus chauffée.

Quelques conseils supplémentaires :

  • Fermez les portes : cela évite que les pièces plus froides soient chauffées par les autres pièces;
  • Fermez les stores la nuit : cela maintient le froid à l’extérieur et l’appartement se refroidit moins. N’hésitez pas non plus à fermer les rideaux;
  • Installez un chauffe-serviette dans la salle de bain : vous aurez une sensation de confort équivalent à un degré supplémentaire dans la pièce mais à un moindre coût;
  • Utilisez des thermostats : ils vous permettent de régler et de contrôler le confort thermique de votre habitation.

Le saviez-vous ? Un degré de plus correspond à environ 7% de consommation supplémentaire en chauffage !

Erwan Pennarun

Sources :
Immoscout24
Lenergietoutcompris.fr
Pratique.ch

Séismes et maisons en ossature bois

Séismes et maisons en ossature bois

Les idées reçues sur l’ossature bois disparaissent les unes après les autres

Le quotidien valaisan “Le Nouvelliste” avait relayé, en 2019 dans ses colonnes, une étude d’un bureau de Monthey – avec le soutien de l’Ecole d’ingénieurs de Fribourg – sur la résistance des panneaux de construction en bois aux séismes (lire notre article à ce sujet).

Cette fois c’est la Haute école spécialisée bernoise en architecture, bois et génie civil qui a procédé à un test de résistance sismique sur un bâtiment à ossature bois, samedi à Chamoson (VS) :

Voir la vidéo de la RTS : “Un test prouve que les maisons en bois résistent, quoi qu’en dise le contraire”

Malgré plusieurs simulations de tremblements de terre de magnitude 6, l’édifice a tenu bon.

Pour s’assurer de la solidité de l’édifice, dont l’ossature était en bois, une centaine de tests de résistance sismique ont été effectués durant une semaine par la HES bernoise. Chaque pan et étages de l’édifice de 12 mètres de haut ont été analysés avec minutie. Des simulations des effets liés à des phénomènes naturels comme le vent ont également été réalisées.
Des mesures ont été opérées sur l’édifice grâce à l’utilisation de divers câbles en acier afin de calculer sa résistance en cas de situation plus atypique. Au bout de trois tremblements de terre de magnitude 6 sur l’échelle de Richter, la construction n’avait bougé que de quelques centimètres.

Il résiste même à la démolition volontaire
Le samedi matin, les ingénieurs de ce projet soutenu par l’Office fédérale de l’environnement ont tenté de démolir l’ensemble de leur construction. “Nous voulions aller jusqu’au point de rupture”, précise le responsable du projet Martin Geiser.
Réalisé dans une carrière à l’entrée de Chamoson, ce test grandeur nature aurait donc dû aller jusqu’à la destruction totale de la structure éphémère, mais c’était sans compter sur la solidité de l’édifice. Projeté pour résister à une force de 7,3 tonnes, le bâtiment n’a lâché qu’avec une force de 16,3 tonnes, soit 2,23 fois plus que la norme en vigueur. Mieux, seuls le quatrième étage et le toit se sont écroulés, le reste de l’édifice est resté intact.

La terre tremble encore en Valais
Les différentes secousses ressenties mardi 5 novembre, deux semaines après ces tests, nous rappellent que le risque d’un important tremblement de terre plane toujours, et qu’il est donc important de faire en sorte que les bâtiments dans lesquels nous vivons soient adaptés aux risques sismiques.

Erwan Pennarun

Source :
RTS

Votre villa avec ou sans sous-sol?

Votre villa avec ou sans sous-sol?

Radier ou sous-sol ? En voici une question peu anodine lors d’une nouvelle construction ! Une excavation permet de jouir de volumes supplémentaires pour une emprise équivalente sur son terrain.

Chez Mistral Construction, 3 maisons sur 4 que nous construisons ont un sous-sol.  Leur surface varie de 70 à 225 m2, toutefois la surface moyenne se situe aux alentours de 90 à 100 m2. En règle générale, nos clients optent pour des sous-sols standards composés d’un espace de circulation, d’un local technique et de deux caves. Le plus souvent, ces dernières sont laissées à l’état brut, même si nous constatons une demande croissante pour une pièce du type « salle de jeux » (avec revêtement au sol et peinture aux murs et plafonds). Une autre tendance est celle des sous-sols isolés qui sont préférés par environ deux-tiers de nos clients.

 

Les types de sous-sols :

On distingue principalement les caractéristiques suivantes à prendre en considération selon l’utilisation souhaitée :

  • Totalement ou partiellement excavés;
  • Isolés ou non-isolés;
  • Chauffés ou non-chauffés;
  • Habitables ou bruts;
  • Entièrement enterrés ou semi-enterrés (souvent rendus habitables).

Un sous-sol non-isolé s’applique parfaitement aux utilisations traditionnelles telles que stockage, garage, cave, etc. Le sous-sol isolé aura un coût certes plus élevé (comparable à celui des étages hors-sol pour des locaux non-habitables) mais il sera idéal pour une salle de jeux, un bureau, un fitness, un atelier chauffé, etc.

 

Fitness aménagé au sous-sol

Fitness aménagé au sous-sol

Local technique dans un sous-sol

Local technique dans un sous-sol

 

Les sous-sols semi-enterrés ont l’avantage de s’adapter aux terrains en pente. La partie hors-sol pourra alors être aménagée et utilisée comme un espace habitable.

 

La construction des sous-sols :

Que ce soit pour des villas en ossature bois, en béton ou en briques, les sous-sols enterrés sont construits en béton (béton armé préfabriqué ou béton armé coffré et coulé sur place).

L’étanchéité des sous-sols est particulièrement soignée. En plus des drainages qui permettent d’évacuer l’eau de ruissellement du sol, des couches d’isolation périphérique résistant à l’eau viennent compléter le travail afin d’assurer une bonne étanchéité.

 

Construction d'un sous-sol dans le district de Nyon

Construction d’un sous-sol dans le district de Nyon

 

Lors de la construction d’un sous-sol isolé, on optera pour des fenêtres à  double ou triple vitrage comme à l’étage contrairement à un sous-sol non-isolé où des fenêtres simple vitrage peuvent suffire. Il est alors important de relever qu’il n’est pas possible d’avoir une vraie cave froide lorsque l’on choisit d’isoler son sous-sol.

Finalement, la ventilation des sous-sols n’est pas négliger à cause du radon (gaz radioactif qui se forme de manière naturelle lors de la désintégration du sol, ndlr). Il convient ainsi d’ouvrir régulièrement les fenêtres afin d’assurer l’aération. On peut également prévoir une ventilation mécanique similaire au reste de l’habitation.

 

Sources :

construction-maison.ooreka.fr
edificiens.swiss