Ossature bois

Présentation du système de construction en ossature bois

La construction de villas en ossature bois est un système ancien, très répandu dans des pays comme les Etats-Unis, le Canada, les pays Scandinaves ou encore l’Allemagne.

Contrairement aux idées reçues, “préfabriqué” ne veut pas dire bon marché mais haute qualité de réalisation, temps de chantier réduit, etc.

On assiste désormais à une multiplication de ce type de construction en Suisse et ce grâce à différents facteurs :

 

Délais de construction

Alors que la construction d’une maison en béton prend environ 9 à 12  mois, celle en ossature bois ne dure que 6 à 8 mois.

 

Durée de vie

Contrairement aux idées reçues, la maison bois a une durée de vie au moins équivalente aux constructions traditionnelles.

 

Résistance

Les maisons en ossature bois répondent aux normes antisismiques (résistance aux tremblements de terre) et statiques.

 

Economie d’énergie

Le bois est le meilleur isolant de tous les matériaux de structure utilisés en construction.

 

Construction écologique

D’une part, la construction d’un mur en briques exige entre six et huit fois plus d’énergie que la construction d’un mur en bois. Ceci comprend l’énergie nécessaire à la récolte, la production, la transformation et la construction de murs en matériaux de construction comparables (Etude de la Société des Sciences et Techniques du bois).

 

Isolation thermique et phonique

Un mur ossature bois est six fois plus isolant que la brique, douze fois plus isolant que le béton et 350 fois plus isolant que l’acier. Les constructions ossature bois se caractérisent par l’absence de ponts thermiques qui représentent plus de 30% des déperditions d’énergie d’une maison maçonnée. Du point de vue phonique, la juxtaposition des matériaux composant les murs extérieurs et des matériaux dits « ressort » (laines et fibres isolantes) d’une maison ossature bois isole parfaitement des bruits extérieurs.

 

Diminution des coûts de chauffage

Une maison à ossature bois peut permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie (réduction de la facture de chauffage d’environ 30 à 50 %).